C’est un terme inventé en 2004 par Dale Dougherty de la société O’Reilly Media, puis popularisé en 2005 par Tim O’Reilly dans un article qui fait toujours référence : « Qu’est-ce que le web 2.0 ? »

-L’ Objectif était alors de capter et formaliser le sentiment commun selon lequel il se passait quelque chose de qualitativement différent sur le web…

– Pour certains, c’est une véritable révolution qui place l’utilisateur au cœur du web. Pour d’autres, ce n’est qu’une escroquerie marketing…

Il est parfois difficile de qualifier un site de Web 2.0

Quelques tendances caractérisent un site Web 2.0:

  • des interfaces plus riches, plus ergonomiques, plus fluides (drag’n’drop, rafraîchissement ciblé de la page) ;
  • le développement d’une approche collaborative(par le biais des wikis ou du développement des commentaires des visiteurs) ;
  • l’utilisation de standards du web (XHTML, CSS, RSS, ATOM, etc.) ;
  • la multiplication des API (réexploitation du contenu de son site par d’autres sites)

Aujourd’hui le Web 2.0 est au coeur de toutes les stratégies marketing, devenant meme un levier d’acquisition et de fidélisation de l’internaute.

Les enjeux du Web 2.0 sont aussi importants :

Les enjeux économiques

Sans réèl modèle économique, les fonds investis dans le Web 2.0 sont énormes.

Les enjeux sociologiques

Une dimension sociale apparaît ou chacun peut s’exprimer, intervenir, orienter…
Une question essentielle sur la crédibilité des informations apparait (influence de la blogosphère, exactitude des informations sur Wikipedia)

Les enjeux techniques

Avec des « standards » qui ne sont jamais « standards », et de nouveaux problèmes sur le référencement naturel qui apparaissent…

Les enjeux ergonomiques

De nouvelles manières de « naviguer sur le web« .